FGU – Elaboration de fonds pédo-géochimiques urbains et périurbains en France 2018-01-17T11:15:40+00:00

Project Description

FGU – Elaboration de fonds pédo-géochimiques urbains et périurbains en France

En France, l’ADEME et le BRGM étudient depuis 2010 les conditions d’établissement de valeurs de fonds des sols en zone urbaine et périurbaine. Le projet FGU vise à disposer d’informations sur la qualité chimique habituelle des sols à l’échelle des agglomérations, pour répondre aux différents enjeux liés à la gestion des sites et sols pollués. La méthodologie nationale prévoit en effet la comparaison des teneurs mesurées dans les sites pollués à des valeurs représentatives de l’état naturel local des sols – éventuellement influencés par une pollution diffuse – pour définir des mesures de réhabilitation. Ces valeurs de fonds sont également utilisées pour évaluer si des terres excavées peuvent être acceptées sur une parcelle, sans risque de dégradation de la qualité chimique du sol de la parcelle. Le projet inclut la constitution d’une base de données BdSolU destinée à recueillir les analyses de fonds pédo-géochimiques réalisées sur l’ensemble du territoire français dans le contexte des études de sites et sols pollués, l’animation d’un groupe de travail réunissant des acteurs publics et privés, et la rédaction d’un guide méthodologique décrivant la démarche, les outils et les méthodes recommandés pour élaborer les fonds pédo-géochimiques.

eOde est impliquée dans le projet pour mettre en place la procédure de traitement statistique et géostatistique des données qui auront été bancarisées dans BdSolU. L’objectif est de disposer à terme de distributions de valeurs de fonds pour les composés cibles à l’échelle d’une entité géographique homogène dans chacune des couches de sol. Il est prévu également d’élaborer des cartographies des teneurs en composés à l’aide de méthodes géostatistiques. Les résultats produits seront mis à disposition du public par un web service.

eOde a été consultée pour rédiger le chapitre du guide sur le traitement statistique et géostatistique des données et pour participer aux réunions du groupe de travail. L’étude de jeux de données réelles est en cours afin de dégager une procédure systématique et automatisable de traitement des données.